Aller au contenu principal
Share this page

Bilan de la table-ronde organisée sur le thème de l’intelligence artificielle et de ses impacts sur l’industrie audiovisuelle

11 juin 2018

 L’Hadopi était présent le 31 mai dernier au Forum Entreprendre dans la Culture 2018 qui s’est tenu à l’école des Beaux-Arts de Paris.

Pour cette occasion, l’Hadopi organisait une table-ronde sur le thème « Intelligence artificielle et nouveaux usages : de la production à la diffusion de contenus audiovisuels ».

Introduisant le sujet par une rapide présentation, M. Éric Scherer, directeur de l’innovation et de la prospective du groupe France Télévisions, a mis en avant la règle des « Trois C : Contenu, Contenant et Contexte », précisant l’importance de « proposer au public une expérience : après les médias de masse et les médias de précision, l’intelligence artificielle et les algorithmes permettent une personnalisation de masse ».

M. Samuel Lepoil, producteur, vice-président de Tamanoir Immersive Studio, a poursuivi en notant qu’« il convient de dédramatiser les enjeux liés à l’intelligence artificielle, qui ne peuvent pas remplacer les créateurs. Si des algorithmes écrivent des scénarios, ce sont d’abord des scénaristes qui programment l’algorithmes. La machine ne remplace pas l’humain dans la création ».

Bruno Delecour, président directeur-général de Filmo TV, plateforme indépendante de vidéo à la demande sur abonnement (VàDA) est revenu sur l’intérêt de l’utilisation des algorithmes qui « permettent de proposer des contenus qu’on ne pourrait proposer sans cette technologie ».

Ainsi, selon les intervenants, il ressort que les risques ne viennent pas tant des capacités des algorithmes et de l’intelligence artificielle, qui sont peut-être surestimées, que des éventuelles situations de monopole par certaines plateformes internationales disposant de masses de données toujours plus importantes.

  • Accédez au site du Forum « Entreprendre dans la culture » en cliquant ici.
Tags :

0 Commentaire