L'équipe dirigeante

Les tâches opérationnelles de la Haute Autorité sont confiées à deux directions, un département et une mission qui travaillent en soutien du Collège et de la Commission de protection des droits. Elles sont réparties en Direction des Affaires Générales (DAG), Direction de Protection des Droits (DPD), Département Diagnostics, Recherche et Développement et mission interservices « promotion et protection des œuvres » (MIPPO). Le Secrétaire général est chargé du fonctionnement et de la coordination des services sous l’autorité du président.

Jean-Michel LINOIS LINKOVSKIS

Secrétaire général de la Haute Autorité

Jean-Michel Linois Linkovskis a rejoint l'équipe de l'Hadopi en 2017.

Né en 1956 à La Haye (Pays-Bas). Diplômé de l’Institut national agronomique Paris-Grignon, Docteur en géographie économique, élève à l'École nationale d'administration (Ena) (promotion Solidarité, 1981-83), diplômé de l'ENSPTT, à la direction du réseau national à France télécom (1984-86), Chef du département de l'organisation et des systèmes d'information au ministère de la Culture et de la Communication (1987-88), Directeur financier à International Telecommunications Satellite Organization (Intelsat) (1989-92), Sous-directeur des activités spatiales à Le Blanc de Nicolaÿ Reassurance-International Space Brookers (1992-93), Chef du service des affaires internationales au ministère de l'Industrie, des Postes et Télécommunications (1993-97), à la Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (Datar) (1998-2002), Conseiller au cabinet de Jean-Paul Delevoye (ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l'Etat et de l'Aménagement du territoire) (2002-04), Directeur adjoint du cabinet de Claudie Haigneré (ministre déléguée aux Affaires européennes) (2004-05), Conseiller diplomatique au cabinet de Xavier Bertrand (ministre de la Santé et des Solidarités) (2005), Contrôleur général économique et financier au ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie (2005), Responsable adjoint auprès de François d'Aubert, Ambassadeur, Haut représentant pour la réalisation en France du projet ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) (2006-07), Conseiller diplomatique au cabinet de Nathalie Kosciusko-Morizet (secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie) (2007-08), Représentant français pour les projets régionaux d'aménagement hydraulique de la mer morte (2008-2010), directeur Russie et conseiller référent du pôle développement des entreprises, concurrence et consommation du GIP ADETEF (devenu Expertise France) (2011-2013), membre de la mission écologie et développement durable du service du Contrôle général économique et financier, au ministère de l’Economie et des Finances (octobre 2013-janvier 2017).

Pauline BLASSEL

Secrétaire générale déléguée de la Haute Autorité

Pauline Blassel a rejoint l'équipe de l'Hadopi en 2012.

Diplômée de l'Ecole Centrale comme ingénieur d’affaire spécialisée en mathématiques et décision, elle y réalise ses travaux d’étude dans l’unité informatique et son mémoire au sein de l’unité sciences humaines et sociales. Elle exerce en premier lieu comme consultante au sein de l’agence de conseil Image 7, plus particulièrement sur les problématiques liées à son déploiement sur Internet.

Elle rejoint en 2008 les équipes de la Présidence de la République, où elle intervient principalement sur des fonctions Internet, et ponctuellement au service financier. En 2012, elle devient coordinatrice du Département Recherche, Etudes et Veille dont elle conduit le protocole d'observation qui comprend des travaux de recherche en informatique et mathématiques appliquées, des études qualitatives et quantitatives, des travaux de veille et de documentation.

Depuis décembre 2013, elle dirige les affaires administratives et financières et devient Secrétaire générale adjointe de la Haute Autorité en janvier 2014

Pauline Blassel devient Secrétaire générale par intérim à compter de septembre 2015.

Elle est Secrétaire générale déléguée depuis le 1er février 2017.

Anna BUTLEN

Directrice de la direction des affaires générales, Chef du bureau des affaires juridiques

Anna BUTLEN, diplômée de l'Ecole d'avocats du Barreau de Paris en 2003, est titulaire du DESS de contentieux de droit public et du DEA de droit public interne de l'Université Paris I-Panthéon Sorbonne.

Avocate publiciste, elle a pendant plusieurs années conseillé et assisté au contentieux une clientèle d’administrations et d’entreprises publiques ou privées sur des montages juridiques complexes et opérations administratives et économiques d’envergure de nature contractuelle ou institutionnelle. En 2009, elle quitte le barreau de Paris pour le ministère des finances où elle intègre l’agence du patrimoine immatériel de l'Etat (APIE) en charge des projets de valorisation des droits de propriété intellectuelle de l’Etat, des données publiques, des savoir-faire et autres actifs immatériels publics.

Forte de ces expériences en droit public et en droit de la propriété intellectuelle, elle rejoint la direction des affaires juridiques de l’Hadopi en 2013 pour traiter des questions de régulation et des problématiques institutionnelles et fonctionnelles internes de l’autorité et devient directrice juridique adjointe. En 2015, lui sont confiées les fonctions de Directrice de la direction des affaires générales de l’Hadopi dans le cadre d’une réorganisation des services. Elle assure, à ce titre, le rôle de chef du bureau des affaires juridiques ainsi que  la coordination des équipes en charge des achats et de la facturation, des fonctions RH, administratives et techniques.

 

Emilie PASSEMARD

Emilie PASSEMARD

Directrice de la Protection des Droits

Juriste à double compétence en droit et informatique, Emilie Passemard est titulaire d’un certificat d’informatique appliquée au droit, acquis en parallèle d’une maîtrise en droit privé, et d’un DESS « Droit et systèmes d’information » de la faculté de droit de Toulouse (1997).

Après son stage de fin d’étude, elle intègre la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). D’abord à la direction juridique, où elle est en charge du secteur « Justice – Libertés publiques », elle rejoint en 2001 le service des plaintes au moment de sa création, afin d’instruire les réclamations des particuliers dans des secteurs diversifiés (libertés publiques et internet, notamment). En 2006, lui est confiée la création du service chargé du premier contact des usagers avec la CNIL, qu’elle dirige pendant 5 ans, au cours desquels elle pilote notamment la mise en place d'une plate-forme téléphonique de renseignements juridiques et le chantier de dématérialisation des procédures de déclarations auprès de la CNIL.

Experte en protection des données personnelles et forte de quinze années d’expérience professionnelle dans le secteur du numérique, elle rejoint la direction de la protection des droits de l’Hadopi en 2011, comme adjointe de la directrice, pour participer au déploiement de la procédure de réponse graduée.

En mai 2016, elle devient directrice de la protection des droits.

Raphaël BERGER

Directeur des Études et de l’Offre Légale

Raphaël Berger a rejoint les équipes de l’Hadopi en 2017.

Diplômé d’HEC (2001) avec une spécialisation en Marketing des arts et de la culture, il a près de 15 ans d’expérience dans les métiers des études et du conseil, dans l’univers des médias, pratiques culturelles dématérialisées et des nouvelles technologies.

Durant ses études, il a effectué plusieurs stages au sein de start-ups issues de la première vague de la net économie en 2000/2001. A l’issue de son diplôme et après un VIE à Séoul, en Corée du Sud, au service marketing de Renault Samsung Motors (constructeur coréen intégré au Groupe Renault), il intègre le BIPE, cabinet de conseil et de prévisions économiques, en tant que consultant Médias et Télécoms puis travaille au Crédoc comme directeur adjoint du département consommation.

Renforçant son expertise technique et sectorielle dans le domaine des études, il rejoint Ipsos MediaCT en 2009 comme directeur de clientèle, intervenant dans les univers des Médias, des Contenus et des Technologies. C’est dans une logique de continuité sectorielle et méthodologique qu’il devient directeur du département Média et Numérique de l’Ifop en 2013, collaborant principalement avec des acteurs publics et privés issus de l’audiovisuel comme des chaînes de télévision ou des stations de radios mais aussi des syndicats professionnels (SNPTV, Bureau de la Radio), le régulateur (CSA) ou des industriels, ainsi que des acteurs des Télécoms (équipementier, opérateurs, autorité de régulation).

Il est professeur vacataire à Sciences Po Paris depuis 2009 au sein du Master 2 Marketing et Etudes (séminaire d’analyse sociétale).